Peakafeller : sa belle Kali Jazz dans un bras, la musique de l'autre !

  • Publié le: lun, 26/01/2015 - 09:45
  • Mis à jour: lun, 26/01/2015 - 09:44
  • Par: TUBBIES-Gaëtan

L'artiste a la musique dans le sang. On voit le bonheur dans ses yeux, lors qu'il a un plancher de danse en délire devant lui.

L'artiste est bourreau de travail. Des heures de recherches musicales, des heures en studio et bien sûr, des heures derrière les platines. À Québec, Peakafeller est l'un des artistes qui ont le plus travaillé des dernières années. Mais depuis quelques semaines, le DJ/producteur se fait plus silencieux. Pas totalement certes, mais il semble beaucoup plus réservé. Pourquoi donc ?

Une poupoune de 10 mois

La raison de ce semblant de pause porte un nom : Kali Jazz. Elle n'a que 10 mois, mais elle fait déjà toute la joie de ses parents : « Son arrivée est la plus belle chose qui m'est jamais arrivée de ma vie », lance un Peakafeller, les yeux brillants. « Je me retiens pour ne pas envahir Facebook de photos d'elle ! J'ai déjà 70 Gigs de photos. Ma femme et moi ne pourrions pas être plus heureux. »

L'arrivée de la petite Kali Jazz est bien évidemment venu changer la donne : « J'ai envie de la voir grandir », précise Sébastien. « Je souhaite me lever le matin en super forme et voir son beau sourire. Je joue encore à l'occasion, mais je suis beaucoup plus sélectif. » Si janvier est un mois fort tranquille pour les prestations en club, Peakafeller en profite pour passer plusieurs heures en studio la semaine et les week-ends et surtout, pour finaliser plusieurs projets en cour.

Monsieur le réalisateur

Présentement, Peak porte le chapeau de réalisateur de disque, pour le groupe Folk Yzra : « C'est un projet qui me plait énormément », nous souligne le principal intéressé. « Non seulement le groupe est excellent, mais les membres sont très sympathiques. C'est un réel plaisir de les guider dans ce projet et de faire partie de l'équipe. J'ai très hâte de présenter cet album. »

En entrevue, Sébastien me confirme vouloir davantage le goût de réaliser pour les autres : « Ce sont de beaux défis et en plus, ça me permet de travailler de la maison. La musique est ma passion... peu importe le style. J'ai déjà plusieurs projets, dont un album personnel. Je sais que j'ai déjà dit que je ne ferais plus d'album, mais n'y a-t-il pas juste les fous qui ne changent pas d'idée ? » (gros rires)

Rénovation

Des idées, Peakafeller n'en manque surtout pas. D'ici le printemps, nous devrions avoir droit à quelques vidéoclips, réalisés pour différents artistes. Un médium que Sébastien affectionne particulièrement : « Mon studio sera bientôt en rénovation », nous explique-t-il. « J'espère avoir le temps de finaliser tous mes projets avant. J'aimerais offrir aux artistes un concept clé en main, incluant un album ou un simple, un vidéoclip, le graphiste de la pochette de disque, une séance de photos et bien plus. »

Tout récemment, Peakafeller était l'artiste invité de Mike Sickini, à sa nouvelle émission à 101,2 CKOI Québec. En fait, il a pris en main la 2e heure de l'émission : « J'ai beaucoup aimé l'expérience, que je vais fort possiblement répéter une fois par mois », termine-t-il.

Photo : Stacy Ann Murray
(courtoisie de Sébastien Hamel)

Suivez les TUBBIES sur Twitter.

Information et liens : ckoiquebec.com
Voir le catalogue Beatport de Peakafeller
Visitez le Mixcloud officiel de Peakafeller ici, afin de découvrir sa musique

[publicité]